Vademecum: Intervention sporadique sur le chantier

Les interruptions de présence sur le chantier sont liées aux conditions de la construction ou à la planification du projet. Des passages brefs sur le chantier sont donc inévitables.

L’installateur-électricien est impliqué durant l’ensemble des phases de la construction. Il ne peut malgré tout être en permanence présent sur le chantier et devra donc intervenir par intermittence. Pour cette raison, le CAN met à disposition l’article de prestation suivant :

Texte pro avec image extrait des imprimés CAN. Texte pro avec image extrait des imprimés CAN.
Le texte client de cette prestation parle de « Intervention sporadique sur le chantier, pour petite partie d’installation ».

Comment interpréter l’utilisation de cet article « Intervention sporadique sur le chantier »?

C’est en général au début des travaux de construction que l’équipe d’électriciens n’est pas présente en permanence sur le chantier. Pendant cette période, des besoins pour des travaux peuvent se présenter, comme l’insertion d’incorporés dans une petite surface à bétonner (p. ex. des paliers de cage d’escalier, des coffrages de mur, etc.). D’autres travaux prévus ou non prévus peuvent également nécessiter une intervention sporadique sur le chantier.
Situation typique : un coffrage de mur. Situation typique : un coffrage de mur.

Comme condition principale, l’intervention sporadique sur le chantier est d’une durée de moins de deux heures, c.-à-d. que l’électricien doit exprès se déplacer depuis un autre chantier, car il n’est pas sur place et ne peut pas non plus y faire en même temps d’autres travaux. L’utilisation de l’article de prestation prend alors tout son sens. L’utilisation de l’article de prestation « intervention sporadique sur le chantier » laisse beaucoup de marge à l’interprétation. Il est ainsi recommandé de discuter d’avance de l’application de cet article avec la direction des travaux. Lors de la planification, il est possible d’insérer dans le cahier de soumission des interventions sporadiques afin d’éviter des discussions lors de l’exécution. Il arrive également parfois que l’électricien soit informé, dans le cahier de soumission, que des complications et travaux par étapes puissent avoir lieu et que les conditions générales stipulent qu’il ne peut en aucun cas faire valoir des « interventions sporadiques ». Les surcoûts doivent alors être inclus dans les prix unitaires.

Cet article CAN pour « intervention sporadique sur le chantier » est décrit comme suit en page 11 du fascicule USIE « Règles de métré »:

Extrait du fascicule « Règles du métré ». Extrait du fascicule « Règles du métré ».