De l’examen professionnel au brevet fédéral

Le règlement d’examen 2017 (PO2017) est en vigueur depuis le 24 août 2017. Il remplace le règlement 2003 (R2003) applicable jusqu’alors. Des examens finaux selon R2003 sont encore proposés jusqu’à fin 2021. Les candidats/es répétant leur examen ont la possibilité d’une première ou d’une deuxième répétition jusqu’en 2023. Les derniers cours selon R2003 ont lieu en ce moment et les instituts formateurs partenaires basculeront ensuite sur le nouveau système selon PO2017.

Pour les personnes qui commencent leur formation professionnelle supérieure selon PO2017, le système de formation professionnelle comporte les trois examens professionnels suivants:

  • Les électriciens/nes chefs/fes de projet en installation et sécurité (BPEL) travaillent en général dans des entreprises d’installation électrique, bureaux de planification, entreprises de contrôle, sociétés de distribution d’électricité ou dans l’industrie. Ils/elles ont l’autorisation de contrôler dans le sens de l’OIBT.
  • Les électriciens/nes chefs/fes de projet en planification (BPPL) travaillent en général dans les bureaux de planification électrique mais aussi dans les sociétés de distribution d’électricité ou dans l’industrie.
  • Les chefs/fes de projet en automatisation du bâtiment (BPGA) travaillent généralement chez des intégrateurs systèmes, des sociétés de distribution, des exploitants de bâtiments, dans le Facility management, dans des bureaux de planification ou dans l’industrie.

Les examens professionnels de conseiller/ère en sécurité électrique, d’électricien/ne chef/fe de projet et d’électricien/ne chef/fe de projet en installation et sécurité peuvent être passés après deux ans de pratique sous la conduite d’une personne du métier. Les examens professionnels de télématicien/ne chef/fe de projet, d’électricien/ne chef/fe de projet en planification et de che/fe de projet en automatisation du bâtiment peuvent être passés après deux ans de pratique dans les domaines respectifs.

Il est possible de valider certains modules ou certaines épreuves d’examen conformément au PO 2017. Les détails à ce sujet figurent dans le document «Validation selon le règlement PO2017» et dans le document «Informations concernant les examens selon le règlement PO2017».

Le règlement du 25 juin 2003 concernant l’organisation et la tenue des examens professionnels et examens professionnels supérieurs dans la branche des installations électriques s’applique aux personnes ayant commencé leur formation professionnelle supérieure selon règlement R2003. Le système de formation professionnelle correspondant comporte les trois examens professionnels suivants:

  • Les conseillers/ères en sécurité électrique (BS) disposent des compétences et connaissances nécessaires pour effectuer des contrôles d’installations selon les directives de l’OIBT (autorisation de contrôler) et pour conseiller sur des questions ayant trait à la sécurité technique. 
  • Les électriciens/nes chefs/fes de projet (BE) disposent des compétences et connaissances nécessaires pour concevoir de façon indépendante des projets d’installations électriques selon les normes, directives et règlements de la SIA et pour effectuer des contrôles d’installations selon les directives de l’OIBT (autorisation de contrôler) ainsi que pour conseiller sur des questions ayant trait à la sécurité technique. Le brevet fédéral d’électricien/nechef/fe de projet peut également être obtenu par étapes via le brevet fédéral de conseiller/ère en sécurité électrique.
  • Les télématiciens/nes chefs/fes de projet (BT) disposent des compétences et connaissances nécessaires pour concevoir, réaliser et mettre en service des installations télématiques et des réseaux.

Conformément au règlement R2003, il est possible de dispenser d’un nouvel examen les détenteurs d’un brevet ou d’un diplôme fédéral dans des matières équivalentes déjà passées. Les détails à ce sujet figurent dans le document «Validation selon le règlement R2003» et les «Informations concernant les examens selon le règlement R2003».

NIBT 2020

L’intégration de la NIBT 2020 dans les examens professionnels, les examens professionnels supérieurs et l’examen pratique.

La norme NIBT 2020 paraîtra en automne 2019 dans les trois langues. En accord avec la communauté d’intérêts des écoles pour la formation continue électro (CI), la Commission de l’assurance qualité C-AQ a décidé que

  • tous les candidats des examens professionnels, professionnels supérieurs ainsi que ceux de l’examen pratique seront examinés selon la NIBT 2020 en allemand, français et italien à partir du 1er novembre 2020.
  • cette réglementation est également valable pour tous les répétants.

Taxes

Les taxes d’examen (en CHF, hors taxe) pour les examens selon règlement 2017 sont les suivantes:

  • BPEL Électricien/ne chef/fe de projet en installation et sécurité
    1240.-
  • BPEL Électricien/ne chef/fe de projet en installation et sécurité avec BS
    810.-
  • BPEL Électricien/ne chef/fe de projet en planification
    1230.-
  • BPPL Électricien/ne chef/fe de projet en planification avec BS
    1020.-
  • BPEL Électricien/ne chef/fe de projet en installation et sécurité avec BPPL ​​​​​​​
    810.-
  • BPPL Électricien/ne chef/fe de projet en planification avec BPEL
    820.-
  • BPGA Chef/fe de projet en automatisation du bâtiment
    1120.-

Les frais de matériel sont inclus dans les taxes d’examen. Un montant de CHF 150.- (hors taxe) est remboursé aux candidats/tes à l’examen sur justification d’une raison valable comme a) maternité, b) maladie ou accident, c) décès d’un proche, d) service militaire, service civil ou de protection civile imprévus.

Les taxes d’examen (en CHF, hors taxe) pour les examens selon règlement 2017 sont les suivantes :

  • BS Conseiller/ère en sécurité électrique
    1050.-
  • BE Électricien/ne chef/fe de projet
    1150.-
  • BE Électricien/ne chef/fe de projet avec CP/BS
    850.-
  • BT Télématicien/ne chef/fe de projet
    950.-

Les frais de matériel sont inclus dans les taxes d’examen. Un montant de CHF 120.- (hors taxe) est remboursé aux candidats/tes à l’examen sur justification d’une raison valable comme a) service militaire ou civil b) maladie, accident ou maternité c) décès dans la famille.

Dates

L’inscription aux examens se fait en ligne. Les documents nécessaires sont indiqués sur le site. Les inscriptions erronées ou incomplètes ne sont pas prises en compte. Les autres détails figurent dans les règlements d’examen en vigueur et les directives.

Les groupes d’étude doivent désigner un/e chef/fe de groupe et indiquer son nom au moment de l’inscription en ligne.

Pour l’inscription, les dates de clôture des inscriptions pour chaque période d’examen doivent être respectées. Elles s’appliquent à tous les types d’examen. Les dates de clôture sont:

  • 1er mars pour des examens prévus entre juin et octobre environ
  • 1er juillet pour des examens prévus entre octobre et février environ
  • 1er novembre pour des examens prévus entre février et juin environ

Répétition

Les candidats/es qui n’ont pas réussi la première fois leur examen sont autorisés/es à le répéter lors de la session d’examens suivante, au plus tôt au bout de six mois. En cas de deuxième échec, ils/elles sont autorisés/es à se présenter une troisième et dernière fois au bout d’un an après le premier essai. Cette règle s’applique aussi bien aux personnes ayant commencé leur formation professionnelle supérieure selon règlement PO2017 qu’à celles qui l’ont débutée selon règlement R2003.

Les personnes qui répètent l’examen selon le règlement d’examen du 25 juin 2003 concernant le déroulement des examens professionnels et des examens professionnels supérieurs dans les métiers de l’installation électrique et de la télématique en vigueur jusqu’à présent auront la possibilité de le répéter une fois, respectivement deux fois jusqu’à la fin 2023.

Moyens auxiliaires

Les moyens auxiliaires autorisés sont vérifiés en permanence et adaptés au besoin. Il est donc recommandé aux candidats/es aux examens de contrôler régulièrement la liste.